Accueil > Le trail > Règlement

Règlement de l'épreuve

Toute inscription au 13 km, 23 km et 45 km du Trail de l’île d’Yeu implique l’acceptation tacite du règlement suivant :

Article 1 : Organisation

 

L’association du Trail de l’Ile d’ Yeu organise le 24 juin 2017, son 8ème Trail.

 

Article 2 : Définition de l’épreuve

 

Le Trail de l’Ile d'Yeu est une course empruntant différents sentiers et chemins de l’Ile d’ Yeu. Un briefing a lieu au complexe sportif à 10h00. Le départ, quand à lui, a lieu sur le port, à 10h30 pour le 13 km, à 10h40 pour le 45 km, à 10h50 pour le 23 km. L’arrivée a lieu au complexe sportif. Cette course se déroule en une seule étape, à allure libre au rythme de chacun. Cependant elle impose une certaine prise en charge de chacun et le temps maximum pour le 45 km est fixé à 7h, à 3h pour le 23 km, à 2h pour le 13 km. Les concurrents arrivant au-delà de ces délais ne seront plus classés et ne pourront prétendre à l’assistance mise en place par l’organisation, laquelle décline toute responsabilité pour les conséquences qui pourraient en découler. Le tracé des parcours est consultable sur le site www.trail-yeu.fr.

 

Article 3 : Conditions générales

 

Tous les concurrents du Trail de l’Ile d’ Yeu s’engagent à respecter les 16 articles de ce règlement par le seul fait de leur inscription et dégagent la responsabilité des organisateurs pour tout incident ou accident pouvant survenir avant pendant ou après l’épreuve découlant du non-respect de ce règlement.

 

Article 4 : Conditions d’admission des concurrents

 

Les inscriptions s’effectuent via internet sur le site : www.trail-yeu.fr. Pour s’inscrire à l’une des trois épreuves du Trail de l’ile d’ Yeu les concurrents doivent être majeurs le jour de la course. Les licenciés de la F.F.A doivent fournir une photocopie lisible de leur licence en cours de validité, les licences de la F.F Triathlon sont admises.

Les autres participants doivent fournir un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la course à pied comportant obligatoirement la mention « en compétition » et datant de moins d’un an par rapport à la date de l’épreuve.

La loi n°99-223, relative à la protection de la santé des sportifs et à la lutte contre le dopage, a été votée à l’Assemblée Nationale le 23 mars 1999. Ces nouvelles dispositions obligent l’ensemble des coureurs français ou étrangers à fournir la preuve de leur aptitude à la pratique de la course à pied en compétition, aptitude justifiée par un certificat médical, délivré par un médecin suite à un examen médical.

 

Article 5 : Classement

 

Le classement général « scratch » ainsi que les catégories d’âge donneront lieu à un classement séparé, en accord avec le règlement de la Fédération Française d’Athlétisme. Il est rappelé que des postes de contrôle seront répartis le long du parcours, tout coureur dont le passage n’aura pas été noté sera disqualifié.

 

Article 6 : Engagement et Abandon

 

Tout engagement est personnel, ferme et définitif et ne peut faire l’objet de remboursement après la clôture des inscriptions (31 mars) pour quelque motif que ce soit.

Il n’y aura pas de changement de course le jour de l’épreuve.

Aucun transfert d’inscription d’une personne à une autre n’est autorisé pour quelque motif que ce soit : toute personne rétrocédant son dossard à une tierce personne sera reconnue responsable en cas d’accident survenu ou provoqué par cette dernière durant l’épreuve. L’Organisation décline toute responsabilité en cas d’accident face à ce type de situation. Le dossard devra être entièrement lisible et porté devant lors de la course.

En cas d’abandon, le concurrent doit obligatoirement prévenir un commissaire et lui remettre son dossard et sa puce, cette personne lui indiquera le moyen le plus facile pour regagner l’arrivée.

 

Article 7 : Assistance médicale

 

Deux médecins seront présents pendant toute la durée de la course. Un poste de massage sera installé à l'arrivée.

 

Article 8 : Assurance

 

Conformément à la législation en vigueur, l’Association Trail de l’île d’Yeu a souscrit une assurance « responsabilité civile »  pour l’épreuve. Les licenciés bénéficient des garanties accordées par l’assurance liée à leur licence. L’organisation recommande à tous les participants qui n’auraient pas d’assurance personnelle couvrant leurs dommages corporels, notamment les non-licenciés à une fédération sportive, de souscrire à une assurance « individuelle accident » dans le cadres de leur participation à l’épreuve.

 

Article 9 : Ravitaillement

 

Le principe de la course est l’autosuffisance alimentaire. Néanmoins, il y aura quatre postes de ravitaillement un pour le 23 km et trois pour le 45 km. Il n'y a aucun ravitaillement pour le 13 km. Une ceinture porte bidon est conseillée. Les coureurs ne peuvent bénéficier d’une assistance personnelle. Les vélos sont interdits sur le parcours.

 

Article 10 : Sécurité et assistance

 

Elle sera assurée par un réseau de commissaires signaleurs en liaison avec le PC course.

 

Article 11 : Environnement et respect

 

Les concurrents s’engagent à respecter les consignes des commissaires de course, ainsi que le code de la route. Les concurrents s’engagent aussi à respecter les sites, plages, bois et chemins traversés sans jeter de détritus. Tout concurrent surpris au non-respect de cette charte se verra éliminé de la course. Le parcours peut être amené à traverser des propriétés privées ou le passage n’est autorisé que dans le cadre de cette course.